Domexpo

Un confort intérieur optimal en plein épisode caniculaire ?

Domexpo livre ses conseils pour bien faire construire sa maison tout en anticipant les fortes chaleurs estivales

Pièces à vivre inconfortables, nuits agitées, etc., les conséquences des fortes chaleurs peuvent être mal vécues par les particuliers, et ce quel que soit leur âge.

Pour anticiper ces fortes chaleurs et ainsi diminuer la température de son intérieur l’été, et plus particulièrement en maison individuelle, quelques aménagements sont à prévoir, notamment au moment même de la construction de sa future propriété.
Le point avec Domexpo, leader des villages de maisons d’exposition…
A l’heure où la France a battu un record absolu de température, Domexpo livre ses conseils pour anticiper les fortes chaleurs et faire diminuer la température de sa maison l’été.
Au-delà des obligations en lien avec la Règlementation Thermique 2012 qui a introduit la notion de Température Intérieure Conventionnelle (TIC) visant notamment à éviter en été le recours à la climatisation, il existe quelques aménagements supplémentaires à prévoir au moment de la construction même de sa maison, pour gagner quelques degrés, plus que précieux en cas de fortes chaleurs, à l’image par exemple :

  • De l’inertie de la maison, soit la capacité du bâtiment à emmagasiner puis à rendre la chaleur de manière diffuse : à noter que plus l’inertie de la maison est forte, plus celle-ci se réchauffera et se refroidira lentement. Pour obtenir un confort d’été optimal, il est donc conseillé de faire construire sa maison avec des matériaux lourds et compacts comme la brique ou des blocs de bétons. A l’inverse, le bois a une faible inertie et n’est donc pas recommandé en cas de forte chaleur.
  • De l’isolation des parois : une bonne isolation permet non seulement de conserver la chaleur l’hiver mais également de maintenir la fraicheur l’été : il est donc essentiel d’isoler les parois en garantissant une très forte performance thermique globale.
  • Des surfaces vitrées : enjeu primordial pour le confort d’été, elles représentent près de 17% de la surface habitable1 : les fenêtres de la maison doivent ainsi être pensées en termes d’orientation et d’occultation (impact estimé de 1 à 3,5°C)1
  • De l’installation d’un puit provençal : encore peu répandu, ce système permet de faire passer, avant qu’il ne pénètre dans la maison, une partie de l’air neuf via des tuyaux enterrés dans le sol d’environ 1,5 à 2 mètres. En été, le sol étant plus froid que la température extérieure, le puit utilisera cette fraicheur pour tempérer l’air entrant dans la maison. Par exemple, pour une température extérieure avoisinant les 30°C, l’air introduit peut atteindre les 22°C.
  • Des protections solaires permettant de limiter les gains d’énergie lorsque l’ensoleillement solaire est important. Les candidats à la construction peuvent donc demander à leur constructeur l’installation d’un brise-soleil ou d’un débord de toit par exemple, ou faire ajouter un loggia aux plans de la maison (impact estimé de 1 à 4,5°C)2.
  • De l’automatisation des volets, via l’installation d’unsystème de domotique : réglables à distance ou automatiquement à des heures fixes de la journée, les volets peuvent faire diminuer la température de sa maison.

Egalement, Domexpo conseille la sur-ventilation nocturne, procédé naturel consistant à refroidir sa maison en créant des courants d’air dans son intérieur, mais aussi une utilisation limitée des appareils ménagers générant de la chaleur.

 

 

Prendre rendez-vous
avec nos experts
de la construction

Prendre rendez-vous
avec nos experts de la construction

fleche blanche

* champs obligatoires

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter la page Données personnelles.
(1) La durée d'un rendez-vous est estimée à 1h.