Domexpo

COP 21 : Les gestes simples pour agir sur le changement climatique

COP 21 et Maison Individuelle neuve :
3 questions à Jean Grizel, Président de Domexpo,
sur les gestes simples à adopter pour agir sur le changement climatique

 

« Une maison responsable et économique oui, mais toujours confortable » 

 

La conférence des Nations Unies sur les changements climatiques – COP 21 – se tiendra très prochainement à Paris : elle a pour objectif de parvenir à un nouvel accord international, dans l’objectif de maintenir le réchauffement climatique en deçà de 2 °C.

Pour y parvenir, il est essentiel que tous les acteurs puissent s’impliquer : y compris les particuliers au sein de leur habitat. En maison individuelle par exemple, dès la conception de la maison, le constructeur peut proposer différentes solutions techniques  et équipements permettant de limiter le dégagement de CO2 de la maison dans son utilisation. Mais au quotidien, le particulier doit aussi savoir qu’ il existe des gestes simples et pratiques à adopter au quotidien : quels sont-ils ? Quels sont les équipements et les usages à privilégier ou au contraire à éviter ?

3 questions à Jean Grizel, Président de Domexpo, leader des villages de maisons d’exposition.

 

Au sein de sa maison individuelle, les particuliers peuvent agir au quotidien pour limiter le réchauffement climatique. Dès la conception de la maison quand on fait construire sa maison, y a-t-il des choix qu’il est déjà possible de faire ?

Quand on décide de faire construire sa maison et avant le démarrage des travaux, le particulier, en accord avec son constructeur de maison individuelle, peut effectivement faire des choix techniques pour limiter le réchauffement climatique. Par exemple :

  • Sur l’orientation de la maison, il est essentiel de bien la définir : une orientation idéale, c’est 10 à 15% d’économie de chauffage par rapport à une maison moyennement orientée, et près de 30% par rapport à une maison mal orientée.
  • Sur la conception même de la maison : il est aujourd’hui obligatoire d’avoir une maison respectueuse de la RT 2012 (une consommation énergétique de 50 kWh/m²shonRT/an). Certains  constructeurs peuvent aller encore plus loin en proposant une maison à énergie positive (diminuant d’environ 40 à 50% la consommation énergétique totale) ou une maison Bepos-effinergie (couvrant 100% de la consommation énergétique totale voire plus si la maison produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme).
  • Sur le choix des vitrages : Le ratio minimum de vitrage est fixé à 1/6 de la surface habitable. Néanmoins, en augmentant cette surface vitrée de 30%, il est possible de gagner plus d’une heure par jour sans avoir recours à un éclairage artificiel.

Justement, au niveau des équipements et usages au sein de sa maison, y a-t-il des solutions à privilégier ou au contraire plutôt à éviter ?

Sur les équipements, certaines solutions sont en effet à privilégier dans sa maison pour réduire ses consommations énergétiques et ainsi lutter contre le changement climatique. En voici quelques-unes qui peuvent concerner tout le monde et qui permettent surtout d’associer confort au sein de sa maison, respect de l’environnement et économies du porte-monnaie.

Sur l’utilisation du chauffage par exemple, il est essentiel de renouveler l’air intérieur de sa maison 10 à 15 minutes par jour. Mais attention, avant d’ouvrir les fenêtres, il faut évidemment penser à couper le chauffage pour éviter les déperditions d’énergie. Concernant la température idéale d’une pièce, la contrainte règlementaire est fixée à 19°C : à noter, que pour une maison RT 2012, 1°C d’augmentation de la température équivaut à +12% de consommation de chauffage. Il faut donc bien prendre en compte ses besoins de chauffage et les fixer en fonction de l’occupation et l’usage des pièces.

Par ailleurs, dans la salle de bain, des économies aussi peuvent être réalisées. Il est évidemment plus écologique de prendre une douche plutôt qu’un bain. Mais : prendre une douche oui, mais pas de n’importe quelle façon :

  • Une douche normale (environ 7 minutes) correspond à 65% de consommation d’eau chaude en moins qu’un bain.
  • Mais prendre une longue douche (environ 20 minutes) est équivalent à prendre un bain.

A noter cependant, que sur l’utilisation des équipements de la maison, il existe aujourd’hui de plus en plus de programmations à distance (pour le chauffage, l’ouverture / fermeture des volets, etc.) : les développements actuels vont permettre d’alerter les utilisateurs quand leur usage dépasse le seuil fixé et entrainera une surconsommation. C’est le cas par exemple des robinets à butée.

On pourrait aller plus loin et même  imaginer une douche qui alerterait le particulier au-delà de 7 minutes d’utilisation… Ce sont quelques pistes de réflexion qui pourraient aussi inciter les propriétaires d’une maison à adopter plus facilement des bons réflexes dans sa maison et ainsi lutter, à son niveau, contre le changement climatique.

Le saviez-vous ?

Le sèche-linge est l’appareil électroménager le plus consommateur d’énergie.

Plus concrètement, pour avoir plus d’informations sur ce sujet, comment peut faire le particulier ?

Il existe de nombreux points d’informations pour les particuliers, comme les espaces infos énergie de l’ADEME qui sont des réseaux permettant de sensibiliser et informer le grand public gratuitement sur l’efficacité énergétique.

Les villages Domexpo en Île-de-France constituent également un repère fiable pour tous les particuliers désireux de faire construire sa maison. Regroupant les principaux constructeurs franciliens, ils permettent à tous les candidats à la construction de s’informer sur les consommations énergétiques de sa maison et la manière la plus efficace de lutter, à son niveau, contre les changements et les dérèglements climatiques.

Enfin, construire une maison ne s’arrête pas à la livraison pour les constructeurs : ils doivent donner aux particuliers les moyens pour comprendre pour agir et agir pour maîtriser : il existe des outils sur Internet qui permettent de suivre la consommation de votre maison, d’en faire l’analyse, de vous prévenir des anomalies et de vous apporter les conseils pour corriger ces anomalies.

A propos de DOMEXPO…

Unique salon permanant de la maison en Île-de-France, Domexpo regroupe sur 4 villages (Baillet en France / Moisselles, Coignières, Mareuil-les-Meaux et La Ville du Bois) 60 pavillons. Depuis sa création en 1986, les villages Domexpo ont évolué avec le secteur et les maisons présentées répondent non seulement aux réglementations mais aussi aux tendances actuelles et à venir. Domexpo constitue, pour tous les particuliers désireux de faire construire en Île-de-France, une première étape incontournable dans le lancement de leur projet.  Pour aller plus loin : www.domexpo.fr

Prendre rendez-vous
avec nos experts
de la construction

Prendre rendez-vous
avec nos experts de la construction

fleche blanche

* champs obligatoires

Pour connaître et exercer vos droits, notamment de retrait de votre consentement à l’utilisation des données collectées par ce formulaire, veuillez consulter la page Données personnelles.
(1) La durée d'un rendez-vous est estimée à 1h.